Project Description

Et il y aura la Mer

Je m’interroge sur la formation des souvenirs, de la mémoire. Ce qui m’importe, c’est d’explorer comment s’opère le tri continuel que l’on fait dans le fil du temps pour ne retenir que certaines choses, comment cette mémoire laisse son empreinte en nous, et la part laissée à l’imaginaire.

Cette série présente des paysages fragmentés, faits de surimpressions d’un même endroit. Ce sont plusieurs regards, plusieurs temporalités que je choisis de faire revenir sur un même plan pour révéler un paysage recomposé, au-delà du visible. Le terme Révéler contient lui-même plusieurs sens : Donner à voir ce qui n’est pas immédiatement perceptible, et son sens photographique, transformer l’image latente en image visible. Ceci revient à dire que chaque instant vécu en contient d’autres, que je souhaite faire coexister à l’image, afin de montrer cet état d’entre-deux, ces écarts.

Aller face à la mer, c’est se confronter à un horizon, c’est-à-dire une limite insaisissable. Les rivages marins choisis dans cette série sont précisément des paysages incertains entre terre et mer, mouvants. Ils n’illustrent pas particulièrement un lieu précis, reconnaissable, si ce n’est parfois quelques éléments servant d’ancrage à la mémoire. Ces paysages apparaissent ici composés de plusieurs couches, qui sont autant d’instants dans l’instant, de perceptions différentes. Mais pour aller d’une couche à l’autre et les percevoir simultanément, il faut y pratiquer des incisions, des entailles. Ce sont ces formes géométriques qui prennent elles-mêmes leur place dans le paysage, laissant entrevoir à travers elles d’autres réalités derrière une première apparence.

Date de réalisation : 2019-2020
Et il y aura la Mer #02
Et il y aura la Mer #03
Et il y aura la Mer #07
Et il y aura la Mer #01
Et il y aura la Mer #06
Et il y aura la Mer #12
Et il y aura la Mer #08
Et il y aura la Mer #11
Et il y aura la Mer #10
Et il y aura la Mer #04